Auteur Sujet: Essai après fin de restauration FJ 1200 ABS 1991  (Lu 613 fois)

Hors ligne scoach

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 336
    • Voir le profil
Essai après fin de restauration FJ 1200 ABS 1991
« le: 13 juillet 2020 à 09:57:52 »
Voulant "affiner" mon ressenti avec cette moto, on est descendu (géographiquement parlant, parce-que quand même, ça grimpe par là-bas) dans les Hautes-Alpes, pour le "menu" suivant:
Col Bayard (1248m) puis GAP -> Barcelonnette -> Jausiers, Col + Cîme de la Bonette (2802m), pause déjeuner à St Etienne de Tinée à "Lou Ben Manja" -> St Sauveur de Tinée -> Roubion, Col de la Couillole (1678m) -> Beuil -> Gorges du Cians -> Entrevaux -> Gorges de Daluis -> Guillaumes pour terminer par le col de la Cayolle (2326m) puis retour par Barcelonnette et Gap.
Soit 4 cols sur une boucle de 480Km.  8)
La D900B entre GAP et BARCELONNETTE étant une "route à motos" (y'a pas de radars fixes, mais quèquefois des contrôles), je voulais infirmer le ressenti négatif (à cause des turbulences) sur le parcours autoroutier utilisé pour aller en Savoie la fois précédente.  :P
Euh, je ne devrais peut-être pas dire que je roule à 130 sur cette D900B...  ???
Eh bien, comment dire ... est-ce que la moto n'aime pas l'autoroute? Car pour tout dire, nous n'avons ressenti aucune turbulence...Bon, il faut quand même avouer que ce n'est pas possible de maintenir cette vitesse de croisière sur une départementale, puisqu'il y a des villages à traverser, mais la route est quand même suffisamment dégagée entre chaque (et parfois sur de bonnes distances) pour "tenir" une moyenne "correcte"...  ::)
Ce qui fait que la "note" globale précédente remonte sacrément! Pour ne pas risquer qu'on me gratifie d'un manque d'objectivité, de 7,5/10 je la "remonterai" à 8,75/10.
Le ressenti précédent en montagne Savoyarde est le même concernant la maniabilité ... et le poids.  ;D
Voici quelques photos du parcours.
Bon, la première, comme c'est une photo panoramique, elle est "large"... :o : c'est l'Ubaye



La FJ en haut de la Cîme de la Bonette:


Rien de tel qu'une petite vidéo pour mieux se rendre compte:
https://peertube.iriseden.eu/videos/watch/d3af064c-f882-4799-a9c4-55468eeb94a3

On n'est pas bô là??? ;D




Voici ce que l'on voit de là-haut:

« Modifié: 13 juillet 2020 à 10:21:48 par scoach »
Si le travail c'est la santé, à quoi sert la Médecine du travail?

Hors ligne scoach

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 336
    • Voir le profil
Essai après fin de restauration FJ 1200 ABS 1991
« Réponse #1 le: 13 juillet 2020 à 10:02:03 »
En descendant le col de l'autre côté, arrêt au "camp des fourches":





Là aussi, quoi de mieux qu'une vidéo pour se rendre compte:
https://peertube.iriseden.eu/videos/watch/3fe882f1-6c37-4da5-91e8-7804e7ede96e


https://peertube.iriseden.eu/videos/watch/203d5bdb-b5d6-4ac7-a96b-d522a7a8a7b9
« Modifié: 13 juillet 2020 à 10:06:40 par scoach »
Si le travail c'est la santé, à quoi sert la Médecine du travail?

Hors ligne scoach

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 336
    • Voir le profil
Essai après fin de restauration FJ 1200 ABS 1991
« Réponse #2 le: 13 juillet 2020 à 10:15:33 »
La pause déjeuner "engloutie", on descend dans le Parc du Mercantour:
Halte (incontournable) à Entrevaux, avec sa place forte Vauban:















Si le travail c'est la santé, à quoi sert la Médecine du travail?

Hors ligne scoach

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 336
    • Voir le profil
Essai après fin de restauration FJ 1200 ABS 1991
« Réponse #3 le: 13 juillet 2020 à 10:19:19 »
On "remonte" par les gorges de Daluis (toujours dans le Parc du Mercantour), et là ...  :o  ... on a l'impression d'avoir changé de pays!
https://peertube.iriseden.eu/videos/watch/11be9403-3c8a-4f68-b077-9e6a64ec9f1d
Le retour sur Barcelonnette se fera par le col de la Cayolle et on rallie ensuite Gap, puis l'Isère pour renter chez nous. 8)
Si le travail c'est la santé, à quoi sert la Médecine du travail?

Hors ligne TBFJ

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 255
    • Voir le profil
Essai après fin de restauration FJ 1200 ABS 1991
« Réponse #4 le: 13 juillet 2020 à 13:13:42 »
superbes paysages!C'est vrai que le fj n'est pas le must en matiere de protection au vent. Perso j'ai essayé la bulle haute et la basse. La haute protège un peu mieux mais ne change pas les bruits au niveau du casque. j'ai donc remis la basse qui me plait mieux esthétiquement. Quant aux turbulences à vitesses élevées, je les ressent uniquement en duo suivant la position de la passagère. en solo pas de soucis.Profites bien des jolies routes de montagne.

Hors ligne alain28

  • MEMBRES 2011 FJASSO
  • Membre Héroïque
  • ***
  • Messages: 1765
    • Voir le profil
Essai après fin de restauration FJ 1200 ABS 1991
« Réponse #5 le: 13 juillet 2020 à 14:25:59 »
Merci pour ces belles photos  ;) Je roule en FJ depuis 32 ans et honnêtement ( après essai des nouveaux modèles de plusieurs motos récentes ) je ne lui trouve pas de défauts significatifs ; je viens d'effectuer l'aller-retour La Baule - chez moi  ( 800 km ) ce week end avec tous types de routes et voies rapides ( je m'éclate plus sur les petites routes ) aucun soucis . Bon d'accord vous me direz qu'au bout de 32 ans et 100 000 km , on se connaît par coeur mais j'avoue que je suis assez joueur avec les autres motards et bien je ne me suis jamais fait largué bien longtemps ,  dès que la route tournicote je recolle au roues de motos à qui je rends + de 50 ou 80 CV et 30 ans d'âge vis à vis du pilote  :P
le moteur des uns fait le malheur des autres!

FJassociation

Essai après fin de restauration FJ 1200 ABS 1991
« Réponse #5 le: 13 juillet 2020 à 14:25:59 »

 

SimplePortal 2.3.7 © 2008-2020, SimplePortal